MAIS QUE FAIT DENISOT


Et ça continue C'est cadeau Finis les atermoiements Être moins centré sur sa modeste personne, c'est aussi s'ouvrir sur tout le reste. Malgré ce net et salutaire regain de vitalité, les optimistes ou philanthropes de tout poil vont avoir du mal à me convaincre que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ah Voltaire, l'écrivain, pas le boulevard Tant de joie, de bonheur et d'espoir laissent tellement rêveur qu'on se croirait presque dans la salle des profs d'un collège de banlieue, pourquoi pas parisienne Cette cour des miracles regorge de tant de drames et d'infamie que choisir de quoi vous émouvoir n'est pas chose facile Tsunami, guerre, accident nucléaire, génocide, tremblement de terre, attentat, stop, n'en jetez plus ! J'ai trouvé pire Bien pire Savez-vous bande de nazes que Châteauroux est redescendu en National, la troisième division ! Presque dix ans que la Berrichonne baigne dans les eaux troubles de la relégation A force de jouer avec le feu, ça devait arriver Dans une région, le Berry, plus connue pour son terroir que pour son dynamisme sportif, on ne peut pas vraiment parler d'accident industriel ou de catastrophe économique. A moins de proposer aux vaches qui en ont marre de regarder passer les trains de voir du football, on n'imagine pas trop 18000 places du stade Gaston Petit à guichets fermés en National. Le bovin, lui, se pose moins de questions existentielles que le supporter. Que vous lui mettiez un PSG/Barça ou un Châteauroux/Créteil ça lui est égal. Quand on pense que certains intellectuels de gauche osent fustiger le QI des passionnés du ballon rond. La vache est incapable du moindre salut nazi ou autre jet de canette. Elle ne sait pas ce qu'est un fumigène. Cette fière ruminante n'a pas la subtilité requise pour qualifier le job de la mère des arbitres ou des adversaires. Il est d'ailleurs assez remarquable de noter combien de génitrices sus- citées exercent le plus vieux métier du monde. C'est toujours incroyable de voir les ravages que font le chômage et la misère sexuelle chez les autres. Mais c'est surtout dans l'humour que la différence est spectaculaire Le bovin n'en a pas Ou très peu Au mieux une bonne blague scato, une bonne bouse sur les escarpins de la grand-mère, ceux qu'elle portait déjà à la messe. De nos jours ça ne fait plus marrer personne. Jamais elle n'aurait l'idée géniale d'imiter un singe ou d'évoquer le régime alimentaire du quadrumane chaque fois qu'elle croise un homme de couleur, hypothèse de toute façon peu probable dans les steppes arides de ces contrées reculées Pour finir, elle œuvre très peu pour l'industrie touristique de son pays qui pourtant en a bien besoin. Cette grosse mollassonne préfère brouter à s'en faire péter la panse plutôt que chaleureusement accueillir le visiteur étranger à poings fermés ou à coup de barre de fer. D'où sa disponibilité pour sa blague favorite Vous connaissez l'attachement de Michel Denisot pour sa bonne ville et son club de foot Saviez-vous, lecteurs incultes, que ce golden boy médiatique est encore vice-président de la Berrichonne. Directeur des sports de Canal, président titré du PSG, présentateur vedette, directeur de magazine à succès, vous allez me faire croire que cette machine à réussir tout ce qu'il entreprend pourrait être associée à ce flop ! Il faut réagir Denise Ou alors l'histoire, qui est parfois cruelle, ne retiendra que cet échec Tu peux sortir la planche à billets et faire signer Messi et Ronaldo pour assurer la remontée en Ligue 2. Ça serait folklorique de les voir jouer à Colmar ou à Avranches. Mais malgré ce que tu as sur ton livret de Caisse d' Épargne, je ne suis pas persuadé que ça suffise à convaincre ces deux humanistes à tenter l'aventure avec toi Non ce qu'il te faut c'est une idée C'est gratuit et ça peut rapporter gros Le terroir Michel, un club agricole, Gaston Petit mi ferme-mi stade La parité homme-animal, voilà l'avenir de la Berrichonne Pas besoin de grands travaux, il suffit d'enlever la moitié des sièges dans les tribunes et d'aménager des enclos avec du foin. Les jours de match, on ouvre le stade à midi et tous les éleveurs du coin viennent au match avec leur troupeau. Un peu d'exercice pour les bêtes, ça peut pas leur faire de mal à ces feignasses Une fois installées, leur propriétaires pourront épancher leur soif, qui comme chacun sait est grande, dans des buvettes qui exploseront leur chiffre d'affaires Une foire aux bestiaux un dimanche sur deux, le salon de l'agriculture à Châteauroux Qui sait si au bout d'un moment certains bobos, de Paris de Vincennes ou d'ailleurs ne viendraient goûter à cette ambiance aussi singulière qu'authentique Un stade plein, une ambiance chaude et bon-enfant L'état d'esprit serait lui aussi exemplaire de sportivité, le bovin ne faisant pas trop la différence entre les joueurs des deux équipes But ou pas, penalty ou pas, un petit meuh de temps en temps et l'affaire serait dans le sac Il faut également envisager les économies que l'on pourrait réaliser Plus de toilettes Tout le monde viendrait se soulager dans le foin, des toilettes sèches géantes José Bové doit en trépigner d'avance dans sa twingo à méthane Chaque spectateur pourrait d'ailleurs repartir avec un sac plein d'engrais, de l'or brun pour son potager Fini les produit chimiques L'autre avantage serait pour le chauffage La chaleur animale, véritable radiateur naturel en plein hiver, comme chacun sait rigoureux dans le Berry Deuxième source de chaleur, la fermentation de ces immenses toilettes sèches Selon mes calculs, on n’est pas loin des 30 kilojoules par heure au mètre carré, voire plus si la consommation de bière et de saucisse explose les quotas Une chaleur fumante associée à une odeur qui pique le nez, ça peut rebuter les sceptiques, du moins tant qu'ils ne sont pas dans la fosse D'abord on s'accommode plus facilement qu'on ne le croit de ce type de désagrément Tous ceux qui bossent en institut médico-légal, ou ont bossé dans les charniers vous le diront Alors ne nous arrêtons pas à un mélange d'urine et de bouse de vache qui n'a rien à envier à l'odeur plus subtile d'un intestin en décomposition Et puis on pourrait péter tranquillement sans prendre le risque d'incommoder son entourage Le seul risque serait d'allumer une clope au bout de quelques heures, quand la fermentation a commencé à produire du méthane Attention au coup de grisou berrichon Mais tout ça n'est rien Denise Tu pourrais faire le coup du siècle Citez-moi la liste des 4 pays émergents les plus puissants de la planète Rien ne vient chatouiller vos neurones anesthésiés par des décennies de cannabis ? La Chine ? La Russie ? Le Brésil ? Mais non, l'Inde Le pays de Bollywood, de l'acier et de la vache sacrée Aux qatariens le PSG, aux indiens la Berrichonne Tous les castelroussins en sari et en turban, même Depardieux le plus célèbre d’entre eux enfants de la ville. Imagine une loge, avec du foin propre c'est mieux, dans laquelle Poutine, Pranab Mukherjee, le président indien, Gérard et toi feriez du business Et jte vends du gaz, des avions... Les maîtres du monde Denise Tout ça grâce à une idée qui ne t'a pas coûté un rond

Mots-clés :

You Might Also Like:

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com