LA ZIZANIE


Une modeste propriété à Hawaï, avec deux dobermans et une Ferrari dans le jardin, ça vous dit quelque chose ?

Un grand moustachu avec une forêt vierge plein les pecs ?

Magnum, pas l’esquimau, le privé…

Les plus gaullistes d’entre nous se rappellent sûrement de la DS familiale ; s’il y a un cadre sup ou un haut fonctionnaire égaré dans cette chronique, ça peut aller jusqu’à la grosse berline allemande, confinée dans le garage.

Dans tous les cas on reste dans des limites automobiles.

Mais franchement, imaginez-vous sonner dans une propriété cossue de Rambouillet. Celui qui vient vous ouvrir n’est autre qu’Albert, qui a vendu la bagatelle de 350 millions d’albums d’Astérix. Avec son pote René, qui pourtant l’a lâchement abandonné il y a plus de quarante piges.

D’origine modeste, Uderzo va devenir célèbre à la force du crayon, dessinant des irréductibles gaulois qui résistent encore et toujours à l’envahisseur. Il a même croqué Tanguy et Laverdure, nos fringants chevaliers du ciel.

Une fois entré, il vous faut parcourir les quelques hectomètres de l’allée qui vous mènent à une solide bâtisse.

Et là mes amis, espérez qu’Albert ait sur lui la clé du garage.

  • Petit, tu veux voir ce qu’il y a dedans ?

  • Oui Monsieur, avec plaisir.

Sa passion pour le cheval cabré est si fameuse que vous vous attendez à admirer quelques bolides italiens.

La porte s’ouvre lentement, étrangement silencieuse pour un modèle aussi lourd.

Un bruit métallique s’enclenche, comme si un train se mettait en route.

Une aiguille métallique, puis un nez, précèdent un fuselage !

Un mirage III, chasseur bombardier de l’armée française, sort finalement du hangar, difficile de faire plus surprenant.

Peut-être une fusée Ariane ?

Uderzo est un personnage singulier.

Quand son complice Goscinny charmait l’auditoire, lui s’exprimait sur sa feuille de papier Canson.

Il nous a quitté ce mardi 24 mars 2020, alors que BHL n’a même pas le nez qui coule.

Une bonne vieille crise cardiaque, ce foutu coronavirus n’y est pour rien.

En 1985, Rock Hudson fut la première superstar à décéder du VIH…

You Might Also Like:

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com