LA RÈGLE DU JEU (SUITE)


Ah les Landes !

Certains dépressifs ou adeptes du verre à moitié vide y voient comme une infinie monotonie. On ne saurait trop leur conseiller de le boire ou de voir les choses avec un peu plus d’optimisme.

La forêt, la dune et l’océan à perte de vue sont un tiercé toujours gagnant. Et cette odeur de pin…

Du répétitif certes, mais avec de divines surprises, un airial ou un ruisseau ; un étang, une grange ou un champ de maïs qui surgit au détour d’un chemin.

Et cet accent qui fleure bon le confit et l’anisette…

Il y a quelques années, peut-être deux ou vingt, peu importe, la maréchaussée du Marensin avait décidé de mettre un peu d’ordre dans une situation qui confinait à l’anarchie.

Ces braves militaires déclarèrent courageusement une guerre sans merci à une délinquance routière qui emportaient nos compatriotes par milliers ; ce qui, soit dit en passant, faisait que les PFG étaient une industrie florissante. Et que dire de sa complice la sylviculture !

Un cycliste pédalait depuis le magnifique Super U de Lit et Mixe, célèbre pour son rayon surgelé, regorgeant de Magnums double-chocolat ( double chocolate en anglais). Il allait atteindre les premières maisons du faubourg de Saint-Girons, quand…

  • Gendarmerie Nationale, veuillez mettre un pied à terre !

  • Heu oui, pourquoi ?

  • Contrôle du véhicule !

Le brave père de famille qui pensait d’abord à une blague, regarda tout autour de lui. Comme si une équipe télé était cachée derrière les pins pour une caméra du même nom.

  • Que regardez-vous Monsieur, vous attendez quelqu’un ?

  • Non je vous assure.

  • Vous cherchez quelque chose.

Pourquoi brave me direz-vous ?

12 points sur son permis de conduire, une Renault Laguna break et une fiscalité sans histoire : à part une bière de temps en temps et un petit coup de cannes au boulot, ce citoyen mérite bien cet adjectif.

Normal, même pas noir.

Blanc comme neige.

  • Monsieur ?

  • Avez-vous un système de signalisation portatif ?

  • Non pourquoi ?

  • Vous êtes en défaut d’éclairage !

  • Mais c’est un vélo de course, fourche carbone et cadre en alu !

  • Oui, et alors ?

  • Mais il est 11H45 !

  • Et alors ?

  • Le soleil brille. ( the sun shines en anglais ) ( in english en anglais)

  • Article 117 Alinéa B du Code de la route : « tout véhicule en circulation sur la voie publique doit être équipé d’un éclairage en état de marche. »

  • Mais enfin Monsieur l’agent, il ne fait pas nuit.

  • Sachez que je ne suis pas fonctionnaire de Police !

  • Pardon…

  • Je vous fais grâce de l’alinéa C et de l’article 118, mais la jurisprudence est sans appel.

  • Quoi ?

  • Vous devez être équipé d’un système d’éclairage en état de marche, ce qui n’est pas le cas, et il n’y a que des merguez, une bouteille de rosé et un sachet de riz dans votre sac.

  • Mais c’est absurde !

  • Et si vous décidiez de faire encore 120 km et de rentrer la nuit tombée ?

  • Mais je suis au camping à 500 mètres et je vais faire un petit BBQ.

  • N’insistez Monsieur ou je contrôle les merguez !

Comme dirait Georges : « Les gendarmes, même les gendarmes, qui sont d’ordinaire si ballots… ».

M. s’est vu délester de la modique somme de 35 €, mais aura la bonne surprise de garder intact le carton plein sur son permis : c’est sa fierté, sa petite Légion d’Honneur à lui…

Quelques années plus tard, les rodéos urbains fleurissent comme des jonquilles au printemps. Des 4000 aux Tarterêts, de Marseille à Vaulx-en-Velin, les heureux habitants de ces quartiers ont la chance d’assister à des spectacles qui égayent une vie parfois austère.

De jeunes cascadeurs sans casque chevauchent sur une roue de splendides motocross à peine plus bruyants qu’une tondeuse à gazon. Et juste un peu plus dangereux, surtout pour celui qui a la mauvaise idée de se faire écraser.

M. n’a rien contre la jeunesse ; et il adore les sports mécaniques.

Le bruit ne le dérange pas trop, il est sourd comme un pot.

Il trouve plutôt jolis ces cheveux au vent, surtout à 180, lui qui est chauve comme une boule de billard.

Mais une chose le turlupine.

Devinez-quoi ?

Allez, un petit effort !

Il n’y a même pas un flic pour les arrêter et leur mettre une prune pour défaut d’éclairage !

Ah les Landes…

You Might Also Like:

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com