LA PREUVE PAR L'EXEMPLE



On parle d’une forme de démonstration paradoxale permettant de valider une proposition à l’aide d’exemples.

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Wikipédia.

Plus pratique que d’ouvrir l’encyclopédie Alpha, surtout qu’elle moisit dans le grenier.


A défaut de nous convaincre, notre cher Premier Ministre a décidé de joindre le geste à la parole.

Et si c’était la seule chose qui lui restait à faire ?

Une sorte d’aveu de faiblesse face au covid. Un virus derrière lequel tout le monde cavale, sans jamais pouvoir le rattraper.

Notre pays, berceau de Voltaire et du meilleur système de santé du monde se distingue de certains arriérés qui font n’importe quoi.

Tester, tracer, isoler.

Vacciner selon une logique victimaire.

D’abord nos anciens, puis nos soignants, nos comorbides et enfin les profs.

Avec une question que tout le monde se pose, surtout dans la file d’attente d’une caisse prioritaire de Leclerc :

La veuve octogénaire d’un ancien combattant doit-elle passer avant un prof LGBT en surpoids ?

Ou une aide-soignante diabétique enceinte ?

Et le pire dans tout ça, c’est que ça marche avec Lidl ou Super U !


Bref, fini le blabla, Jean Castex a décidé de se retrousser les manches.

Avec courage puisqu’il va s’envoyer une première dose d’AstraZeneca.

Il est temps pour ses nombreux détracteurs de réagir avec panache !

Jean-Luc, notre Che Guevara à nous, pourrait se faire injecter un shot de Spoutnik.

Il parait que Marine attend patiemment l’autorisation de mise sur le marché de CureVac, le vaccin allemand.


Ragnar, Bjorn ou le Général Bigeard sont des chefs de guerre adulés par leurs hommes car ils ont combattu à leurs côtés. Malgré des choix parfois contestables, ils ont gagné le respect des troupes à coup de machette.

Bien loin de certains qui envoient leur armée à la boucherie, en sirotant un Armagnac bien calés dans leur Chesterfield.


Globalement, ceux qui gouvernent ont un peu de mal à améliorer la vie de ceux qui les élisent.

Alors, il est temps pour eux de devenir exemplaires.

Le Député qui sort son œuf dur et son sandwich au pâté, en seconde classe dans le TGV, bien calé entre un sale gosse qui braille et un grabataire qui n’a pas changé sa couche.

Le Ministre qui galère pour démarrer sa 206 les jours où ça gèle.

Le Maire qui paye son café.

Les grands commis de l’Etat, qui consacrent leur vie au bien commun, pourraient provisoirement renoncer aux maigres avantages qui ne font que réduire le fossé inadmissible qui les sépare de ces salauds du privé…


Mais si l’exemple peut dans certains cas démontrer l’indémontrable, le contre-exemple pourrait faire des ravages.

Surtout s’il tombait entre des mains malveillantes, comme celles d’odieux populistes.


Un élu qui tape dans la caisse.

L’autre sur sa femme.

Un ministre qui aime les stagiaires.

Un autre les chaussures à 5000.

Ou les costards à 10000.

Même pas made in France.

Un élu homo qui éructe à la manif pour tous.

Un ancien ministre préfet.

Un ancien préfet à la Cour des comptes.

Un ancien haut-fonctionnaire ministre.

Un élu qui se fait flasher à 160 sur une départementale.

Un ou une …


Imaginez un tel pays !

Quelle valeur aurait de si fâcheux contre-exemples ?

Fort heureusement, toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Ou alors loin d’ici, dans une République bananière ou une démocratie d’opérette.


You Might Also Like:

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com