LE FORCENE DE SAINT-JUST




Pour ceux qui en ont marre des fadaises, je vous conseille vivement la lecture de Démocratie Participative : un blog WordPresse tenu par de vrais patriotes, comme il en reste trop peu dans nos contrées cosmopolites.


La preuve, cet article daté du 24 décembre :


« « « Mort en héros, le rebelle blanc Saint Frédérik Limol est diabolisé par les médias juifs qui veulent anéantir le mouvement survivaliste


Tout d’abord, non, Frédérik Limol n’est pas « né aux Antilles », il est né en Lorraine. Sa photo diffusée par Paris-Dépêches confirme qu’il s’agit d’un Aryen de bonne souche.

Les mulâtres indolents des Antilles ne travaillent pas dans la sylviculture ou l’exploitation forestière et ne sont pas aussi organisé et minutieux que Frédérik.

Tout ce qu’on entend sur son « alcoolisme » et son « complotisme » dans les médias ne sont que des rumeurs sciemment entretenues pour noircir son image et occulter aux masses sa véritable situation.

La vérité est liée à l’enfer que lui faisait vivre son ex-femme qui le privait de ses enfants. Il a longtemps joué le jeu du système juif, pensant pouvoir obtenir gain de cause devant les tribunaux. Jusqu’à ce qu’il comprenne que ce système était construit pour détruire l’homme blanc.

Avec la mort héroïque du guerrier arverne invaincu du Puy-de-Dôme, la Gendarmerie française a officiellement été proclamée service de protection rapprochée des putes féministes. » » »


Il faut quand-même le lire pour le croire !


Personnellement, je n’avais plus eu le privilège de bouquiner chose plus subtile, depuis mes colonies de vacances en Allemagne. Quand Hans-Peter nous récitait des pages entières de Mein Kampf, le soir au coin du feu, en nous branlotant sous le duvet.


Ces camps de jeunesse me manquent.

C’était un monde pur et idéal, sans filles pour vous perturber et sans étrangers pour nous les piquer. Ces longues marches au bord du Rhin, cette franche camaraderie qui nous unissait, ces chants virils…

Quand j’y pense, des années après, j’ai encore les tétons qui pointent !


En ces temps incertains, nous sommes tous victime d’une presse standardisée, aux mains du grand capital : il est rassurant de lire des écrits qui rétablissent des vérités tellement galvaudées.


L’Antillais se voit plus facteur que bûcheron.

En plus, la Poste lui fournit un vélo électrique, ce qui lui permet de garder des forces pour boire du rhum et écouter la Compagnie créole, le soir à 13H, après sa tournée.

Le Lorrain est minutieux et organisé, contrairement au corse qui passe son temps à faire la sieste entre deux plastiquages.


La femme exerce parfois le plus vieux métier du monde, surtout quand elle est féministe. Alors que cette garce pourrait rester au foyer, mitonner des petits plats, astiquer le carrelage, torcher ses huit chiards et tout simplement s’épanouir…

Comme Caroline Ingalls, que Charles honore sauvagement chaque fois qu’il rentre du taf, émoustillé par l’air aphrodisiaque des prairies pleines de bouses !


Le juif préfère travailler dans la presse et la finance, contrairement au catholique qui préfère la fonction publique.


L’homme hétérosexuel ne se balade pas en caleçon : il porte souvent un gilet pare-balles, un pistolet automatique Glock, un fusil d’assaut AR15, avec torche, silencieux et dispositif à visée laser. Il n’oublie jamais sa ceinture avec ses quatre poignards, largement de quoi ouvrir quelques huîtres.


Une grande multinationale, dont le siège social est situé très haut dans le ciel, a décidé de lutter contre la discrimination et l’injustice sociale.

Jusque-là, certains jobs comme ouvrier du bâtiment ou ripper étaient honteusement interdits aux blancs ! Heureusement, les choses évoluent : la fiche de poste du terroriste/intégriste n’est plus réservé aux métèques, d’Afrique ou d’Asie sub-caucasienne.


Un mâle blanc de cinquante ans a pu défourailler sur des gendarmes venus importuner un pauvre type qui remettait sa femme dans le droit chemin : il était temps de voir ça en Europe.


You Might Also Like:

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com